Publié par Laisser un commentaire

Les dangers du soleil : la nécessité de se protéger !

image illustrant un soleil et un ciel bleu

Les ultraviolets peuvent provoquer des dommages irréversibles sur notre corps, et dans les cas les plus graves ces dommages peuvent s’avérer très grave pour notre santé.

Sur notre peau :

Le vieillissement cutané apparaît à force d’expositions trop importantes, la peau devient s’affine et donc marque plus facilement, et par la suite les risques de cancer de la peau augmentent ostensiblement. On peut distinguer plusieurs types de cancers : les carcinomes cutanés, qui peuvent apparaître chez les jeunes adultes de 35 ans ou 40 ans, et les mélanomes apparaissant sous forme de tâches brunes sont une sorte de tumeur, maligne ou bénigne, des cellules de la peau.

Notamment, les coups de soleil représentent un facteur de risque non négligeable. Il est donc particulièrement recommandé aux enfants de se protéger avec un écran total ou en portant des vêtements longs. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir depuis quelques années, les magasins sportifs proposer des vêtements fabriqués à partir de tissus ne laissant pas passer les rayons UV. Si vous avez un phototype inférieur à 3, ce qui signifie que vous avez la peau très claire, n’oublier pas de régulièrement faire surveiller vos grains de beauté auprès d’un dermatologue. Une exposition de 15 minutes peut suffire à attraper une brûlure, ne serait-ce que si vous avez mal étalé votre crème, brûlure de premier degré si elle est uniquement rouge, ce qui n’empêche pas sa gravité, ou de deuxième degré si elle s’accompagne de cloques.

Il est également possible de faire une réaction photo-sensibilisante, il s’agit d’une réaction pouvant être due à certains médicaments, il est donc prudent si vous êtes sous traitement, de vérifier la notice de vos médicaments avant toute exposition au soleil. Ce peut également se produire si vous avez suivi un traitement esthétique (gommage, épilation), dermatologique au laser, ou aussi suite à la pose d’un tatouage, veillez donc à ne pas vous exposer après l’intervention en suivant scrupuleusement les prescriptions de votre médecin, et en vous protégeant avec une protection solaire 50+ dès lors que vous pourrez vous exposer à nouveau.

Les tâches d’hyper pigmentation peuvent également se déclarer sous forme de mélasma, ou plus communément appelé masque de grossesse, qui touche principalement les femmes enceintes mais pas seulement ce peut également être déclenché par un traitement hormonal, les hommes peuvent aussi être touchés, par ces taches qui se localisent sur le visage, le cou, et parfois jusqu’au décolleté.

La lucite et les pigmentations post-inflammatoires peuvent aussi être déclenchés par une exposition trop importante au soleil. C’est une forme d’allergie provoquant des plaques rouges et des éruptions cutanées de boutons sur le visage, le cou, le décolleté ou aussi sur les bras.

Elle touche les femmes jeunes à la peau claire lors des premières expositions solaires de l’année comme au début de l’été, les symptômes s’estompent généralement après quelques temps. La prise de compléments alimentaires préparant la peau au soleil peut s’avérer efficace en guise de prévention.

Sur notre corps entier :

Une exposition intense au soleil, surtout lorsque le corps n’y est pas préparé, peut provoquer le fameux coup de chaleur, tel que l’insolation, potentiellement dangereux chez les populations sensibles, telles que les femmes enceintes, les nourrissons, les personnes âgées, et les sportifs. Il se manifeste par des maux de tête, étourdissements, fièvre, vomissements ou diarrhées et peut entraîner jusqu’à une perte de connaissance.

Les UV peuvent aussi occasionner des dommages occulaires importants, sur des yeux non protégés, telle que l’ophtalmie qui représente une brûlure oculaire qui peut survenir à la montagne ou au bord de la mer, lorsque la réverbération est particulièrement intense, ou la kératite qui est une inflammation de la cornée.

D’après une étude menée par l’OMS, 20 % des cataractes seraient ainsi provoquées par une exposition solaire.
S’il est bénéfique pour la pousse des cheveux, le soleil les fragilise aussi, il les rend secs, déshydratés et par conséquent cassants. Et ce d’autant plus si vos cheveux sont exposés à l’eau de mer et au chlore des piscines, pensez à bien les hydrater et à les nourrir avec des soins capillaires adaptés et plus riches que le reste de l’année.

Nos conseils pour prendre soin de votre peau

S’il est agréable de profiter du soleil, il convient de s’exposer avec modération. Il n’est pas négligeable de protéger les peaux de toute la famille avec un indice 40 minimum. Il est également préférable d’éviter au maximum de s’exposer entre 12 heures et 16 heures, et d’optez pour des expositions courtes et régulières.

Renouvelez l’application de crème toutes les 2 heures et après chaque baignade, en couche généreuse et uniforme. Veillez également à ne jamais manquer d’eau.

Et bien évidemment, on ne le répétera jamais assez : lunettes de soleil, chapeau et crème solaire sont indispensables à tout âge !

Pensez-y !

La santé de votre peau se trouve aussi dans l’assiette : le foie de veau, les œufs, les fruits et légumes colorés font partie des aliments protecteurs de la peau, riches en antioxydants, et accélérant l’activation de la mélatonine responsable de votre bronzage. Également, plus vos cellules sont gorgées d’eau, plus les risques d’attraper des coups de soleil sont moindres.
Pour parfaire la production des hormones favorisant le bronzage, nous vous proposons les compléments alimentaires Beautysané « Bronzage » dès les beaux jours et même lorsque le soleil n’est pas au beau fixe !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *